Objet:                                             John_Swinton-New_York_Times__Nous_sommes_des_prostitués_intellectuels

 

De : Pierre Girard
Envoyé : 12 avril 2020 12:21
À : Alexis Cossette-Trudel (Radio-Quebec) (radioquebec.contact@gmail.com)
Cc : 'redaction@ledevoir.com'; 'richard.martineau@quebecormedia.com'; 'isabelle.hachey@lapresse.ca'; 'jdecarie@lapresse.ca'; 'Ariane Krol'; 'chantal.guy@lapresse.ca'; 'hbaril@lapresse.ca'; 'Hervé Kempf - reporterre.net'; 'info@lautjournal.info'; 'jbegin@lapresse.ca'; 'jlachape@lapresse.ca'; 'laura-julie.perreault@lapresse.ca'; 'marie.allard@lapresse.ca'; 'mathieu.perreault@lapresse.ca'; 'mcassivi@lapresse.ca'; 'mcroteau@LaPresse.ca'; 'mlortie@lapresse.ca'; 'Nathalie Collard (La Presse)'; 'pierre.foglia@lapresse.ca'; 'pjournet@lapresse.ca'; 'plagace@lapresse.ca'; 'redaction@ledevoir.com'; 'redaction@lesoleil.com'; 'rima.elkouri@lapresse.ca'; 'Salle de nouvelles (Rédaction)'; 'Stéphanie Morin La Presse'; 'tommy.chouinard@lapresse.ca'; 'tristan.peloquin@lapresse.ca'; 'yves.boisvert@lapresse.ca'; ' Le Droit - Patrick Duquette '; ' Le Droit - vlessard'; 'La Tribune - Isabelle Pion '; 'La Tribune -- Jean-Francois Gagnon'; 'La Tribune - Jonathan Custeau'; 'La voix de l'est - Karine Blanchard'; 'La voix de l'est - Maxime Massé'; 'Le Droit - Jean Gagnon (éditorialiste en chef)'; 'Le Droit - jmercier'; 'Le Droit - mabelanger'; 'Le Droit - Marc Brassard'; 'Le Droit - mcomtois '; 'Le Droit - nouvelles'; 'Le Droit - pgaboury '; 'Le Droit - sstlaurent'; 'Le Droit - ybergeras '; 'Le soleil - Brigitte Breton'; 'Simon Gagné - Le Soleil'; 'Tribune - Rene-Charles Quirion'; 'Hervé Kempf - reporterre.net'; 'Josée Blanchette (Le Devoir) (cherejoblo@ledevoir.com)'; 'les7duquebec@gmail. com (les7duquebec@gmail.com)'; 'Salle de nouvelles (Rédaction)'; 'Mario Dumont (mario.dumont@quebecormedia.com)'; ' (lmaalouf@lapresse.ca)'; ' (daphnee.dion-viens@quebecormedia.com)'; 'redaction@ledevoir.com'; 'Serge Chapleau (serge.chapleau@lapresse.ca)'; 'Patrick Lagacé (kickmtl1972@gmail.com)'; 'temoin@radio-canada.ca'; '- Julie Levesques (crgjulie@yahoo.ca)'; Micheline Ladouceur - mondialisation. ca (crm_crg@yahoo.com); Michel Chossudovsky (crgeditor@yahoo.com); '- Maja - Global Research (crg.online@yahoo.com)'
Objet : John Swinton -New York Times: « Nous sommes des prostitués intellectuels»

 

À l’attention d’Alexis Cossette-Trudel de radio-Q.JPG, révolté des grands médias (Covid-19)

À sa retraite, John Swinton, qui fut rédacteur en chef du New York Times, fit la déclaration suivante à « la presse indépendante » :

 

(…) La fonction d'un journaliste est de travestir la vérité, de mentir radicalement, de pervertir, d'avilir, de ramper aux pieds de Mamon, et de se vendre soi-même, de vendre son pays et sa race pour son pain quotidien. Vous savez cela et je le sais ; quelle folie donc que de porter un toast à la presse indépendante ! Nous sommes des outils et les vassaux d'hommes riches qui commandent derrière la scène. Nous sommes les marionnettes — ils tirent sur les ficelles et nous dansons. Nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes.

Nous sommes des prostitués intellectuels»

(«Vers le Nouvel Ordre du Monde», de D. Manifold, Téqui, 1995, pp. 15 et 16)

 

John Swinton.JPG«Lors d'un banquet donné en son honneur à New York à l'occasion de sa retraite, John Swinton, qui fut un temps rédacteur en chef du New York Times, fit la déclaration suivante à «la presse indépendante» : «Quelle folie que de porter un toast à la presse indépendante ! Chacun, ici présent ce soir, sait que la presse indépendante n'existe pas. Vous le savez et je le sais. Il n'y en pas un parmi vous qui oserait publier ses vraies opinions, et s'il le faisait, vous savez d'avance qu'elles ne seraient jamais imprimées. Je suis payé $250 par semaine pour garder mes vraies opinions en dehors du journal pour lequel je travaille. D'autres parmi vous, sont payés le même montant pour un travail similaire. La fonction d'un journaliste est de travestir la vérité, de mentir radicalement, de pervertir, d'avilit, de ramper aux pieds de Mamon, et de se vendre soi-même, de vendre son pays et sa race pour son pain quotidien. Vous savez cela et je le sais ; quelle folie donc que .de porter un toast à la presse indépendante ! Nous sommes des outils et les vassaux d'hommes riches qui commandent derrière la scène. Nous sommes les marionnettes — ils tirent sur les ficelles et nous dansons. Nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété de ces hommes. Nous sommes des prostitués intellectuels» («Vers le Nouvel Ordre du Monde», de D. Manifold, Téqui, 1995, pp. 15 et 16).. Rapportons encore cette déclaration de D. Rockfeller, lors de la réunion» du Bilderberg Group à Baden-Baden, en juin 1991 : «Nous remercions le Washington Post, le New-York Times, Times Magazine et les autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion pendant au moins 40 ans... Il aurait été impossible pour nous de développer notre plan mondial s'il avait été l'objet d'une publicité quelconque pendant ces années-là. Mais le monde est vraiment plus sophistiqué et préparé à marcher vers un Gouvernement Mondial. La souveraineté supranationale d'une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est certainement préférable aux décisions nationales qui se pratiquent depuis des siècles».

 

Nous citerons encore la secrétaire d'État, M me Madeleine Albright. A la suite du bombardement de l'Irak à la fin de l'année 1998, n'a-t-elle pas admis que «la chaîne CNN est le seizième membre du Conseil de sécurité des Nations Unies» ? En cette fin de siècle, les médias se confirment, en effet, comme un acteur stratégique de premier plan.

 

Pourquoi le contenu de la presse nationale et de la presse internationale est-il identique tant au niveau de la présentation des événements qu'au niveau des commentaires ? Comment des journalistes de formation et de nationalités différentes peuvent-ils arriver à juger de la même façon les événements internationaux ? Tout simplement parce qu'ils vont collecter leurs informations à la même source : l'I.I.S.S., officine de désinformation d'une société secrète antichrétienne, la Trilatérale.

 

L'International Institute for Stratégie Studies -I.I.S.S.- représente plus de 103 quotidiens, revues et publications diverses, et abrite dans son sein généreux 180 journalistes de la presse écrite ou parlée.

 

Source : page 16 du PDF : DES PIONS SUR L’ÉCHIQUIER de William Guy Carr

 

 Pions-sur-echiquier-William-Carr.JPG

 

La paix de l’âme réside dans l’action de « dire la vérité ».

 

    Pierre Girard

 

 

En référence à :

 

fraude.JPG

                          https://youtu.be/DH7Ot3DrmX4

#COVID19: La FRAUDE STATISTIQUE confirmée.

291 888 visionnements

Diffusé en direct le 10 avr. 2020

https://yt3.ggpht.com/a/AATXAJyqbEEU35lf1bnz-Ua-FvJK5vsJe-GLvDl5Pg=s88-c-k-c0xffffffff-no-rj-mo

Radio-Québec

 

Les représentants des services sanitaires confirment que les chiffres relatifs aux décès de la pandémie de COVID19 SONT FAUX.

 

 

* * *

 

 

https://bestofactus.files.wordpress.com/2014/03/pere_regimbald_1983.jpg« Nous voulons engager à un engagement rempli de tellement d’Amour et de vérité qu’il n’y a pas de place pour l’amertume, la haine ou pour le fanatisme sous quelques formes que ce soit.

 

Sur la question de l’engagement individuel, on a pu être impressionné par ces organisations occultes et par l’étendue de leurs actions. Mais n’oublions pas que nous sommes tous membres du corps du Christ. Si chacun individuellement assumait sa responsabilité chrétienne, à ce moment là, ça serait très facile de se désengager de cette machine énorme que l’on appelle encore «la bête» C’est le nom technique et officiellement reconnu pour cet organisme des Illuminatis.

 

Nous sommes tout solidairement responsables. Mais nous sommes tous individuellement responsable. Donc on ne peut pas se défiler. »

Citation de : père Jean-Paul Regimbald (1983)